Select Page

The Trouvelot astronomical drawings – Étienne Trouvelot

The Trouvelot astronomical drawings – Étienne Trouvelot

L’artiste, astronome et entomologiste amateur français Étienne Léopold Trouvelot est reconnu pour deux contributions majeures de son vivant.

La première, et celle que nous célébrons dans ce billet, est celle des quelques 7000 illustrations qu’il a réalisées à partir de ses observations astronomiques, dont la qualité a atteint son apogée dans les 15 pastels exquis publiés en 1882 sous le titre The Trouvelot Astronomical Drawings. Trouvelot a été invité par le personnel de l’observatoire du Harvard College lorsque le directeur de l’époque Joseph Winlock a vu la qualité de ses illustrations. En 1875, il a été invité à utiliser le réfracteur de 26 pouces de l’Observatoire naval américain pour un an. En plus de ses illustrations, Trouvelot publie également une cinquantaine d’articles scientifiques, et on lui attribue la découverte de « taches voilées » sur le Soleil en 1875.

Le deuxième héritage que Trouvelot a laissé au monde est l’introduction accidentelle à grande échelle de la spongieuse européenne sur le sol nord-américain, un insecte très destructeur. Avec l’intention de croiser des spongieuses et des vers à soie pour développer une industrie du ver à soie, il avait apporté des masses d’œufs d’Europe au milieu des années 1860 et avait commencé à élever des larves de spongieuses dans la forêt derrière sa maison. On ne sait pas exactement ce qui s’est passé, mais certaines larves ont fini par s’échapper dans les bois voisins. Bien qu’il aurait avisé des entomologistes et des fonctionnaires compétents des environs, aucune mesure n’a été prise. Quelques décennies plus tard, l’espèce était très répandue.