Select Page

L’ordinaire – Walt Whitman

L’ordinaire – Walt Whitman

Je chante l’ordinaire ;
Comme peu dispendieuse est la santé ! Comme peu dispendieuse est la noblesse !
La sobriété, ni mensonge, ni voracité, ni convoitise ;
Je chante le plein air, la liberté, la tolérance,
(Recevez ici la leçon capitale — cherchez-la moins dans les livres — moins dans les écoles),
Le jour et la nuit communs à tous — la terre et l’eau communes à tous,
Votre ferme — votre ouvrage, votre métier, votre emploi,
La sagesse démocratique en-dessous, comme un terrain solide pour tous.