Select Page

Zothique – Clark Ashton Smith

Zothique – Clark Ashton Smith

Lui qui a parcouru les ombres de Zothique
Et contemplé l’oblique du soleil d’un rouge de charbon,
Ne retourne désormais plus vers une terre antérieure,
Mais hante une côte ultérieure
Où les cités se désagrègent dans le sable marin noir
Et les dieux morts boivent l’eau de mer.

Lui qui a connu les jardins de Zothique
Où saignent les fruits coupés par le bec du simorgh,
Ne savoure aucun fruit d’hémisphères plus verts :
Dans les plus grands arbres,
Dans les cycles de soleil levant des années s’assombrissant,
Il sirote un vin d’amarante.

Lui qui a aimé les filles sauvages de Zothique
Ne reviendra pas chercher un amour paisible,
Ou connaître le vampire du baiser de l’amante :
Pour lui, le fantôme écarlate
De Lilith de la dernière nécropole du temps
Se dresse, amoureux et pernicieux.

Lui qui a navigué sur les galères de Zothique
Et vu l’émergence d’étranges flèches et pics,
Doit faire de nouveau face au typhon né de la sorcellerie,
Et prendre le poste du timonier
Sur des océans lointains inondés par la lune changeante
Ou le Signe remodelé.