Select Page

L’église disparue de la Madonna dell’Arsenale

L’église disparue de la Madonna dell’Arsenale

A droite de l’entrée de l’Arsenal de Venise se trouvait autrefois une chapelle, la Madonna dell’Arsenale, qui donnait alors son nom au canal : le Rio de la Madona, aujourd’hui Rio dell’Arsenale.

Cette église n’est pas représentée dans les cartes de Barbari et de Pagan. Elle est citée en 1674 par Boschini dans son ouvrage Le ricche minere della pittura veneziano où il aborde une des peintures de l’église page 263/264 : un “quadro con Maria, il Bambino, e San Giovanni Battista, di Bortolameo Scaligero.

L’église de la Madone dell ‘Arsenale est ensuite parfaitement documentée dans les peintures de Canaletto et les gravures de Carlevarijs.

La Madonna dell’Arsenale a été construite dans la seconde moitié du XVIème siècle (vraisemblablement en 1577) dans le plus pur style helléniste de la Renaissance Italienne.

Le plan était rectangulaire, avec aux extrémités de la façade des piliers d’angle flanqués de deux colonnes supportant l’entablement, décoré différemment selon les tableaux par des statues ou des pointes. Sur le fronton siégeait une statue de la vierge entourée de deux anges priant. Le côté gauche, donnant sur le rio dell’Arsenale était décoré d’une série de colonnes donnant l’impression d’une loggia.

A la chute de la République, en raison de la nécessité pressante d’élargir le Rio de la Madona afin de permettre le passage de navires de plus grande taille, l’église fut complètement démolie entre 1808 et 1809, et les meubles dispersés. Une statue de G. Campagna est encore visible dans l’Abbazia de la Misericordia Contrada San Marzillan – dans le Cannaregio.

Peu de temps après, l’ancien rio de la Madona pris définitivement son nom de rio dell’Arsenale.