Select Page

Enrouler le monde autour de ses doigts – Fernando Pessoa

Enrouler le monde autour de ses doigts – Fernando Pessoa

44

Enrouler le monde autour de ses doigts, comme une femme joue avec un fil ou un ruban, tout en rêvant à sa fenêtre.

Que tout se réduise enfin à essayer d’éprouver de l’ennui, tout en évitant d’en souffrir.

Il serait intéressant d’être deux rois à la fois : être non pas une seule âme pour eux deux, mais bien leurs deux âmes en même temps.