Select Page

Elles ont débouché au tournant de la rue – Fernando Pessoa

Elles ont débouché au tournant de la rue – Fernando Pessoa

48

Elles ont débouché au tournant de la rue, et c’était toute une bande de jeunes filles. Elles chantaient en chemin, et le son de leur voix était toute joyeuse (sic). Quant à elles, je ne sais qui elles étaient. Je les ai écoutées de loin un bon moment, sans rien éprouver en propre. Une sorte de compassion vint me serrer le cœur.

Pour leur avenir ? Pour leur inconscience ? Pas directement pour elles — mais peut-être, qui sait ?, seulement pour moi.