Select Page

Cité d’orgies – Walt Whitman

Cité d’orgies – Walt Whitman

Cité d’orgies, de balades et de joies,
Cité qui sera fameuse un jour parce qu’au cœur de toi j’ai vécu et chanté,
Ce ne sont pas tes pompes, tes tableaux mouvants ni tes spectacles qui me payent de retour,
Ni les rangées interminables de tes maisons, ni les navires aux quais,
Ni les défilés dans les rues, ni les vitrines brillantes remplies de marchandises,
Ni de converser avec des gens instruits, ni de prendre part aux soirées et aux fêtes,
Nonpas cela mais lorsque je passeô Manhattanle fréquent et rapide éclair des yeux qui m’offrent l’affection,
Qui répondent aux miens voilà ce qui me paye de retour,
Seulsdes amisun perpétuel cortège d’amisme payent de retour.