Select Page

Réconciliation – Walt Whitman

Réconciliation – Walt Whitman

Mot au-dessus de tous les mots, beau comme le firmament !
Il est beau que la guerre et tous ses actes de carnage doivent avec le temps être totalement abolis,
Que les mains des deux sœurs, la Mort et la Nuit, lavent et relavent toujours, incessantes et tendres, ce monde maculé ;
Car mon ennemi est mort, un homme divin comme moi-même est mort,
Je regarde l’endroit où il est étendu, immobile et le visage blanc, dans son cercueil — je m’approche.
Je me penche et effleure de mes lèvres le visage blanc dans le cercueil.