Select Page

Baptême sans cloches – Nérée Beauchemin

Baptême sans cloches – Nérée Beauchemin

Cloches, pourquoi ne sonnez-vous ?
Anne, Marie, Eutychiane,
Ô vous dont le chant grave et doux,
Dans le ciel, se change, pour nous,
En bénédiction qui plane !

Pourquoi, chanteuses d’angélus,
Ne sonnez-vous plus le baptême
De ces petits êtres élus,
À qui l’Église de Jésus
Donne la naissance suprême ?

Elle a mérité cet honneur,
La femme, la mère, la reine
De la race du moissonneur !
Pourquoi refuser ce bonheur
À celle qui fut à la peine ?

N’avez-vous pas carillonné
Sur l’humble berceau de l’aïeule ?
Pourquoi n’avez-vous pas sonné
Sur le cortège enrubanné
De votre dernière filleule ?

Malgré le père et le parrain
Qui n’ont pas, ô cloches natales,
Fait palpiter vos cœurs d’airain,
Sonnez haut les plus musicales
De vos berceuses triomphales.

Carillons sacrés, sur les fonts
Que le baptistère surplombe,
Cloches, qui chassez les démons,
Sur les enfants que nous aimons,
Faites descendre la Colombe.

Voix de prière, unissez-vous !
Anne, Marie, Eutychiane,
Cloches dont le chant grave et doux,
Dans le ciel, se change, pour nous,
En bénédiction qui plane ?

Et que, des cimes de la tour,
Toutes les grâces des patronnes
Et des saints qu’évoque ce jour,
Sur le dernier né de l’Amour,
Retombent comme des couronnes !