Select Page

Bubble – Melvin Sokolsky

Bubble – Melvin Sokolsky

Melvin Sokolsky a commencé sa carrière au Harper’s Bazaar, après avoir été recruté par le prolifique directeur artistique Henry Wolf à l’âge de 21 ans. À l’âge de vingt-cinq ans, Sokolsky était déjà un collaborateur régulier, et c’est pour cette publication qu’il a produit sa série la plus iconique et inventive, en 1963.

Son tournage de la collection Paris 1963, connu plus tard sous le nom de série “bubble”, représente des modèles flottant dans des bulles géantes en plastique transparent, apparemment suspendues en plein air au-dessus des rues de Paris. La série innovante de Sokolsky a anticipé le changement de langage qui allait émerger plus tard dans la photographie de mode. La série combine le surréalisme et le monde de la haute couture, avec un clin d’œil à la popularité croissante de la photographie de rue. La série de Sokolsky est largement reconnue pour avoir lancé la tendance des visions artistiques audacieuses dans la photographie de mode, et a été une inspiration pour de nombreux photographes de mode qui travaillent aujourd’hui.

Melvin Sokolsky s’est d’abord inspiré d’un détail du Jardin des délices terrestres de Jérôme Bosch, une image qui l’avait fasciné pendant des années. Dans le tableau, un couple semble piégé dans une bulle qui émerge de la terre. Déterminé à concrétiser cette image évocatrice, Sokolsky s’est donné pour mission de construire sa propre “bulle” surréaliste. Il a été produit en dix jours avec du plexiglas et de l’aluminium d’avion, et sa conception était basée sur celle d’un œuf Fabergé.

Suspendue par un câble d’avion de huit pouces, la “bulle” était hissée au-dessus des scènes de rue dans les villages parisiens et suspendue au-dessus de la Seine, le modèle préféré de Sokolsky, Simone d’Aillencourt, y étant enfermée. Le câble est souvent à la verticale dans la prise de vue, mais est positionné ou éclairé de façon à rester invisible. Sokolsky est convaincu qu’il y a très peu de retouches sur les photographies, bien que dans certains cas le câble ait été retiré du cadre à la main dans la chambre noire.

Le matin où Sokolsky a tourné l’image désormais emblématique de la Seine, la “bulle” a été descendue avec trop de zèle par la grue dans l’eau, l’inondant jusqu’aux chevilles de Simone, et ruinant une paire de chaussures de mode.