Select Page

Son corps souffrant – Franck Venaille

Son corps souffrant – Franck Venaille

(Extrait)

Ce qui demeure.
Des sentiments jetés là, dans le bas de l’armoire.
Dans l’odeur tenace du passé.
Après tous ces jours & autant de nuits à veiller.
M’interrogeant sur cette forme de souffrance rarement mesurable.
Mais qui crie, là, en mineur, dans le bas de l’armoire mineure.
Et qui, c’est certain, a mal.
Que dire à ce qui geint au fond de ce meuble ?
C’est gai dehors, mais tristement l’intérieur.
Que dire à l’autre moi-même ?
Et que veut-il entendre, sentir, comprendre ?
La meute dans laquelle, à deux, on se choisit un lit pour deux.
Les passions contrariées.