Select Page

L’eau – Franck Venaille

L’eau – Franck Venaille

(Extrait)

L’eau des tourbières
L’eau où mon règne perdure avant de glisser ce qui me reste de voix dans la fanfare et d’en être le speaker jamais abattu
L’eau m’attire – tire – cette eau

J’ai bien connu le bourgmestre
Il faisait apparaître la ligne d’horizon

Souris – mulots – hérissons – taupes
devinrent mes amis ces années-là
où je fus désigné fournisseur en eau potable pour récitals

Il faut être celui-ci qui bouleverse la salle entière ainsi
la poésie un jour fermera boutique
baissera une dernière fois ses rideaux métalliques
comme cela fera chic et bon genre