Select Page

Le mangeur de haschisch, ou l’Apocalypse du mal – Clark Ashton Smith

Le mangeur de haschisch, ou l’Apocalypse du mal – Clark Ashton Smith

(Extrait)

Inclinez-vous car je suis l’empereur des rêves ;
Je me couronne du soleil brillant des millions de couleur
De mondes secrets, incroyables,
Et je prends leurs cieux qui s’étendent
Pour me vêtir quand je m’élance,
Trônant sur le zénith qui monte, et j’illumine
L’horizon infini qui s’enfuit dans l’espace.
Ainsi que des monstres rampants qui rugissent de satiété,
L’océan aux crêtes de feu monte sans cesse, monte,
Entraîné par l’envie de lunes maléfiques
A me suivre toujours ; des sommets surmontés
Des pics du plus aigu diamant, et des gueules
De volcans aux langues de lave et où le soufre se consume,
Usurpent, mais en vain, le tonnerre des cieux…