Select Page

La muse d’Atlantis – Clark Ashton Smith

La muse d’Atlantis – Clark Ashton Smith

Ne me joindras-tu pas en Atlantis, où nous irons parmi les rues de marbre jaune et bleu jusqu’aux quais d’orichalque, et choisirons une galère avec un Éros doré en guise de figure de proue et des voiles de soie tyrienne ? Avec des marins qui connurent Ulysse et de magnifiques esclaves à la poitrine ambrée venant des vaux montagneux de la Lémurie, nous lèverons l’ancre pour les îles fortunées inconnues de la mer extérieure ; et, navigant dans le sillage d’un lever de soleil d’opale, perdrons cette ancienne terre dans la glauque pénombre et verrons de notre lit d’ivoire et de satin le lever d’étoiles inconnues et de planètes disparues. Peut-être ne reviendrons-nous jamais, mais suivrons l’été tropical d’île en île heureuse, à travers les mers d’amarante des mythes et des fables ; nous mangerons le lotus et les fruits de terres dont Ulysse n’avait jamais rêvé ; et boirons les blêmes vins des fées, vendangés dans une vallée de perpétuel clair de lune. Je trouverai pour toi un collier de perles rosées et un collier de rubis jaunes, et je te couronnerai de précieux coraux qui ressemblent à des fleurs colorées de sang. Nous nous promènerons dans les marchés de cités oubliées de jaspe et les ports au-delà de Cathay construits de cornaline ; et je t’achèterai une robe de plumes azur de paon entrelacée de cuivre et d’or et de vermillon ; et une robe de soie noire avec des runes orangées, tissée par une fantastique sorcellerie sans le contact des mains, en une terre sombre de sorts et de philtres.