Select Page

Je ne suis rien – Fernando Pessoa

Je ne suis rien – Fernando Pessoa

Je ne suis rien.
Je ne serai jamais rien.
Je ne peux vouloir être rien.
À part ça, j’ai en moi tous les rêves du monde.
Fenêtres de ma chambre,
De ma chambre abritant l’un de ces millions au monde dont nul ne sait qui il est.
(Et si on le savait, que saurait-on ?),
Vous donnez sur le mystère d’une rue constamment remplie de gens qui se croisent,
Sur une rue inaccessible à la moindre pensée,
Réelle, impossible ment réelle, exacte, inconnaissable ment exacte,
Avec le mystère des choses par-dessous les pierres et les êtres,
Avec la mort qui met du moisi sur les murs et des cheveux blancs sur les hommes,
Avec le Destin conduisant la charrette de tout sur la route de rien.