Select Page

Il n’y a pas de religion naturelle – William Blake

Il n’y a pas de religion naturelle – William Blake

ARGUMENT
L’homme n’a aucune notion de Morale sinon par l’Education.
La Nature l’exige : il n’est qu’un organe naturel sujet à la Sensation.

I
L’homme ne peut percevoir naturellement que par ses organes naturels et corporels.

II
L’homme ne peut, par pouvoir de raisonnement, comparer et juger que ce qu’il a auparavant perçu.

III
De ce que perçoivent trois sens ou trois éléments personne ne pourrait en déduire un quatrième ni un cinquième.

IV
Personne ne pourrait avoir d’autres pensées que naturelles et organiques s’il n’avait d’autre perception qu’organique.

V
Les désirs de l’homme sont limités par ses perceptions, personne ne peut désirer ce qu’il n’a pas perçu.

VI
Les désirs et perceptions de l’homme, éduqués uniquement par les organes des sens, sont limités aux objets perçus par les sens.

CONCLUSION
Si n’existait la dimension poètique ou prophétique, le philososphique et l’expérimental se contenteraient de rationaliser toute chose et de ne décrire q’un même cercle indéfiniment identique.