Select Page

Science-fiction – Frank Kelly Freas

Science-fiction – Frank Kelly Freas

Frank Kelly Freas était connu comme le “doyen de l’art de la science-fiction” et fut le deuxième artiste à être intronisé au “Science Fiction Hall of Fame”. Pendant cinquante ans, le travail de Freas est apparu dans toutes sortes de publications de science-fiction à partir de sa première vente à Weird Tales en 1950. En 1957, Freas s’associe au magazine MAD pour peindre presque toutes les couvertures de MAD jusqu’en 1962. Ses œuvres spectaculaires ont fait la couverture de livres de quelques-uns des auteurs les plus célèbres de la science-fiction, tels que Poul Anderson, Robert Heinlein et Isaac Asimov.

Il a été nominé pour le prestigieux prix Hugo vingt fois gagnant onze fois – plus que tout autre artiste de l’histoire. En plus de son travail en science-fiction, Freas a également contribué à une autre organisation obsédée par l’espace extra-atmosphérique : la NASA. De nombreuses affiches de Freas réalisées pour la NASA sont exposées au Smithsonian. Enfin, s’il faut encore être convaincu de l’impact de Freas sur le monde de l’art, il collabore également avec Queen en 1977 à la demande du batteur de Queen, Roger Taylor.

Selon Taylor, il a lancé l’idée d’utiliser l’œuvre de Freas d’un robot géant appelé “The Gulf Between” en couverture d’un numéro d’Amazing Science Fiction publié en octobre 1953. Après avoir contacté Freas, l’artiste a accepté de peindre la pochette de l’album News of the World de 1977 du groupe avec quelques modifications. Pour la pochette de l’album, le robot, nommé Frank, s’accroche naturellement aux corps sanglants et sans vie de Freddie Mercury et Brian May, tandis que les pauvres John Deacon et Roger Taylor (Taylor est représenté au dos de l’album) tombent au sol. En plus de la pochette emblématique de l’album, Freas a également créé l’affiche mettant en vedette son robot menaçant pour le News of the World Tour.