Select Page

Westhope – Frank Lloyd Wright

Westhope – Frank Lloyd Wright

Lorsque Richard Lloyd Jones, fondateur de Tulsa Tribune, a décidé de construire une maison, il a fait appel à son cousin, le célèbre architecte Frank Lloyd Wright. « Westhope, la maison issue de cette collaboration, devait à l’origine être de style « prairie »  avec un toit bas. En visitant le site, Wright a imaginé une maison à angle de 90 degrés composée d’une série de piliers verticaux avec des fenêtres verticales empilées formant des colonnes de verre clair et un toit plat recouvert de pavés. Le budget initial était de 40 000$. Il atteindra une facture globale de plus de 130 000$.

Westhope est l’un des trois seuls bâtiments conçus par Frank Lloyd Wright en Oklahoma. Construite en 1929, Westhope est plus grande que la plupart des maisons conçues par Frank Lloyd Wright, avec une superficie de plus de 1040m2. La maison à deux étages, dispose d’un garage de quatre voitures, d’un salon de jardin, d’une boutique et d’un atelier, d’une piscine, d’une fontaine, d’un étang à poissons, d’un jardin à la française, de quatre patios et d’une entrée couverte. La maison dispose d’un système de chauffage avec convertisseur de vapeur et d’un système de refroidissement par circulation d’eau.

La maison a été inscrite au registre national en 1975.

En effet, dès les travaux de construction des problèmes de conservation sont apparus. Lors d’un coup de fil longue distance devenu célèbre et relaté dans les mémoires de Frank Lloyd Wright, son cousin lui expliqua rageusement que le toit fuyait et que son bureau prenait l’eau, alors que la maison n’était pas terminée. Frank ne se démonta pas pour autant, et lui expliqua calmement qu’il n’avait qu’à déplacer son bureau, bureau qui était en béton, fixé au sol, et donc absolument inamovible.

Il est à craindre que Frank Lloyd Wright était plus habitué aux états du sud et leurs températures clémentes qu’au climat humide du nord. La maison est ainsi fortement dégradée, et supporte depuis 1975 de très nombreuses campagnes de restauration. Le prix du génie…