Select Page

House of the Millenium – Ant farm

House of the Millenium – Ant farm

La Maison du siècle incarnait l’architecture de la contre-culture des années 1960 et anticipait l’intérêt actuel pour le design paramétrique et durable.

La Maison du siècle a été construite au mauvais siècle. Conçue et construite par Doug Michels et Chip Lord de l’avant-garde de San Francisco, membre du collectif Ant Farm, avec l’architecte Richard Jost, cette retraite au bord d’un lac près de Houston, commandée par un mécène, a une forme organique évocatrice, avec des espaces de vie et de cuisine ronds flanquée d’une tour accessible par échelle qui contient une salle de bain et des chambres empilées. Construite avec des grillages d’acier, imperméabilisés et recouverts de ciment, de sable et de mélange d’eau connu sous le nom de gunite, la structure a de grandes fenêtres de hublot et un intérieur de planchers de bois et de comptoirs et tables en bois encastrés. Une cheminée avec un conduit a été utilisée pour chauffer la maison ; l’antenne de télévision au sommet de la tour est une moquerie faisant référence à une imagerie pop très en vogue à l’époque. L’esprit potache…

La structure a duré environ une décennie, lorsqu’une inondation au milieu des années 1980 a en grande partie détruit l’intérieur, laissant la structure dans son état actuel, semi-détérioré. Comme toute grande architecture, celle-ci évoque plusieurs interprétations : comme un hommage au programme Apollo de Houston, comme la façade d’une Ford des années 1930, et même comme un symbole phallique de l’époque des sex-drugs and rock-and-rock-and-roll des années 1960. Elle a également prédit les intérêts du XXIe siècle, tels que la création de formes biomorphiques sur ordinateur, la construction de bâtiments selon des méthodes de conception/construction, l’expérimentation avec des matériaux à faible coût empruntés à d’autres industries et la réduction de la taille d’une habitation pour des raisons de durabilité et de facilité d’achat. Cette maison est autant, sinon plus, de ce siècle que la dernière.